7 octobre 2012 : Lectoure

Demoiselles de Saint-Cyr : des ténèbres vers la lumière…

En 1684 à la demande de Mme Maintenon Louis XIV crée la Maison Royale de Saint-Louis à Saint-Cyr.
C’est une école destinée aux jeunes filles de la noblesse pauvre.
La musique prend une part très important dans l’éducation des pensionnaires, appelées « Damoiselles de Saint-Cyr ».

La beauté intime de ces œuvres contraste avec des passages vifs et lumineux.
Ces œuvres nous séduisent par leurs sonorités suaves et apaisantes créant une atmosphère de recueillement si unique dans des couvents à cette époque en France et notamment celle des Damoiselles de Saint-Cyr où la qualité de la pratique musicale rimait avec l’excellence.   

30 septembre 2012 : Arfons

Demoiselles de Saint-Cyr : des ténèbres vers la lumière…

En 1684 à la demande de Mme Maintenon Louis XIV crée la Maison Royale de Saint-Louis à Saint-Cyr. C’est une école destinée aux jeunes filles de la noblesse pauvre. La musique prend une part très important dans l’éducation des pensionnaires, appelées « Damoiselles de Saint-Cyr ».

La beauté intime de ces œuvres contraste avec des passages vifs et lumineux. Ces œuvres nous séduisent par leurs sonorités suaves et apaisantes créant une atmosphère de recueillement si unique dans des couvents à cette époque en France et notamment celle des Damoiselles de Saint-Cyr où la qualité de la pratique musicale rimait avec l’excellence.   

29 septembre 2012 : Vaudreuille

Les demoiselles de Saint-Cyr : des ténèbres vers la lumière

En 1684 à la demande de Mme de Maintenon Louis XIV crée la Maison Royale de Saint-Louis à Saint-Cyr.
C’est une école destinée aux jeunes filles de la noblesse pauvre.
La musique prend une part très important dans l’éducation des pensionnaires, appelées « Damoiselles de Saint-Cyr ».

La beauté intime de ces œuvres contraste avec des passages vifs et lumineux.
Ces œuvres nous séduisent par leurs sonorités suaves et apaisantes créant une atmosphère de recueillement si unique dans des couvents à cette époque en France et notamment celle des Damoiselles de Saint-Cyr où la qualité de la pratique musicale rimait avec l’excellence.